Actualités

Publié le 15 février, 2018
Sauveteur Secouriste du Travail

L’organisation des secours en entreprise.

LA SURVENANCE d’un accident du travail, d’une détresse médicale ou d’un état pathologique dans l’entreprise nécessite la mise en place de moyens efficaces destinés à prendre en charge le plus rapidement possible la victime.

L’organisation des secours passe par la mise en œuvre de moyens humains, la formalisation de la conduite à tenir en cas d’urgence ou d’accident, un dispositif d’alerte efficace et la mise à disposition de moyens de secours adaptés dans l’entreprise.

Un sauveteur secouriste du travail (ou SST) est un membre du personnel ayant reçu l’instruction nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’accident ou de malaise, dans l’attente de l’arrivée des secours spécialisés.Conformément à l’article R. 4224-15 du Code du travail, la présence de secouristes est obligatoire :

  • dans chaque atelier où sont effectués des travaux dangereux ;
  • dans chaque chantier occupant 20 personnes au moins pendant plus de 15 jours, où sont effectués des travaux dangereux.

Ces travailleurs formés au secourisme ne peuvent remplacer les infirmiers.

Le sauveteur secouriste du travail possède des connaissances et des réflexes lui permettant :

  • d’assurer sa propre protection, celle de la victime et des témoins, afin d’éviter un sur-accident ;
  • de maîtriser les gestes de premiers secours (réagir face à un saignement, une brûlure, un arrêt cardio-respiratoire…) ;
  • de savoir qui et comment alerter dans l’entreprise ou à l’extérieur de l’entreprise ;
  • de participer éventuellement à la mise en œuvre d’actions de prévention et de protection.

Quand survient un accident, l’intervention du sauveteur secouriste du travail est limitée :

  • dans le temps : son délai d’intervention se limite aux quelques minutes qui suivent l’accident jusqu’à l’arrivée des secours spécialisés auprès de la victime ;
  • dans l’espace : son domaine d’intervention est principalement l’entreprise. Mais comme tout autre citoyen, le Code pénal l’invite à porter secours à toute personne en danger, sans mettre sa propre vie en danger (article 223-6).

Échéance :
Le certificat SST a une durée de validité de 24 mois.

L'offre FORMATEC :
Notre offre formation comprend :

  • une intervention dans vos locaux pour des groupes de 4 à 10 personnes (adaptation à vos difficultés terrain)
  • Ou une formation sur notre centre technique de Saint Georges de Reneins, et ce tous les mois.

FORMATEC – Pour toute information sur nos formations réglementaires et formation prévention